Aller au contenu

L’assurance : une nécessité incontournable pour les adeptes de scooter

À l’instar des véhicules roulant sur la route, un scooter doit être également assuré pour en faire de même. Cela vous permet de couvrir votre scooter en cas de sinistre. Souvent, l’assurance obligatoire est la plus plébiscitée de tous les adeptes des deux roues. Cependant, il en existe d’autres pour plus de garanties.

L’assurance imposée par la loi

Si vous voulez utiliser votre scooter en toute liberté, souscrire à une assurance est indispensable. Ce contrat vous permet également d’éviter un quelconque risque d’accident sur la route. En effet, commencez d’abord par contracter une assurance obligatoire. Avec cette dernière, vous pouvez circuler librement. Vous êtes aussi garant des sinistres qui peuvent survenir.

  • Toutefois, l’assurance responsabilité civile couvre seulement les dégâts matériels et immatériels provoqués par votre engin.
  • Si après vérification, elle est absente, votre permis de conduire peut être suspendu. Vous êtes passible de payer par ailleurs une amende.

En général, pour bénéficier davantage d’un peu plus de couvertures en cas d’accident, vous pouvez négocier votre assurance en ajoutant d’autres garanties. Si vous souhaitez être garanti des préjudices financiers ou vous décharger des frais médicaux sur les tiers, optez pour l’assurance sécurité. Le scénario demeure inchangé si vous en êtes la victime. L’assurance sécurité vous garantit également si votre scooter se trouve en panne ou accidenté. Ainsi, le rôle de l’assureur est de rapatrier votre véhicule. Cependant, cela dépend de la distance convenue dans le contrat.

Les autres formules d’assurance scooter

L’assurance vous propose une multitude de garanties pour votre scooter si votre situation financière le permet. Outre le type d’assurance que vous avez désormais souscrit, il existe d’autres assurances pour la compléter et pour mieux vous couvrir, en l’occurrence l’assurance vol et l’assurance incendie. En effet, vous devez respecter certaines conditions dictées par votre assureur. Ce dernier doit marquer le numéro de série de votre moteur par exemple pour vous protéger à un éventuel vol. Il vous propose aussi d’utiliser un antivol homologué ou de toujours vous stationnez sur un parking sécurisé.

Outre l’assurance vol et incendie, il existe par ailleurs une autre formule, notamment l’assurance qui vous garantit contre tous les risques. Le contrat tous risques vous permet de vous protéger d’un accident causé par un tiers ou par le conducteur en question. Si votre scooter est endommagé à cause d’une catastrophe naturelle, l’assurance tous risques prend encore effet. Au cas où vous avez l’intention de prêter votre engin à une tierce personne, vous êtes tenu de prévenir votre assureur. Souvent, aucune compagnie d’assurance n’admet ce genre de situation et ne se décharge de toute responsabilité en cas d’accident. Cela est valable même si c’est le conjoint de l’assuré qui a conduit le scooter.

La raison de solliciter un devis avant de souscrire une assurance scooter

Pour bénéficier d’une meilleure offre assurance, il est conseillé d’éviter de choisir la première assurance qui vous attire. C’est pourquoi il est toujours demandé de demander un devis. Pour cela, vous avez besoin de faire une comparaison et prendre l’offre qui vous offre les meilleures garanties et le meilleur prix. Avec les comparateurs en ligne, vous avez la possibilité de faire une simulation et d’adopter l’assurance qui vous convient le mieux. Avec cet outil, vous pouvez voir toutes les formules et toutes les garanties qui vont avec.

Ainsi, l’assurance vous demande de fournir quelques pièces pour l’obtention du devis, en l’occurrence la date d’obtention de votre permis de conduire, le modèle de scooter, la date de mise en circulation, etc. Si vous disposez déjà d’une assurance scooter, rappeler à votre assureur sa date d’échéance est indispensable.