Quel est le rôle d’un avocat en droit administratif ?

Le droit administratif est un domaine assez complexe que les profanes ne sont pas en mesure de maîtriser. Il nécessite en effet de grandes connaissances et des compétences particulières, d’où l’importance de faire appel à un avocat en droit administratif dans toutes les affaires qui opposent un particulier à l’administration publique. En savoir un peu plus en détail sur le métier d’un avocat en droit administratif !

Focus sur la nature et les missions d’un avocat

L’avocat est un professionnel du droit qui a pour fonction principale de défendre les particuliers et les professionnels dans tous les litiges qui les mettent face à la cour. Il est amené à défendre et à protéger ses clients devant n’importe quelle juridiction. Selon leurs cursus universitaires, certains avocats sont généralistes, tandis que d’autres se spécialisent dans un domaine spécifique, comme pour le cas de l’avocat en droit administratif. Ce dernier assure une fonction d’assistance. Cet expert effectue en effet la rédaction de certains actes juridiques tels que l’acte sous seing privé. Également, il a pour rôle d’assister son client durant toutes les procédures juridiques ou lors d’un procès. Dans le cadre de la réglementation de certains conflits, il peut servir de conseiller et de guide.

Quelles sont les tâches de l’avocat en droit administratif ?

L’avocat en droit administratif est le garant du respect des droits d’une personne ou d’une entreprise tout au long d’un procès. C’est à lui qu’il faut faire appel en cas d’affaires relevant du domaine du droit administratif, c’est-à-dire dans des affaires juridiques désaccordant l’administration publique à un particulier. Il traite aussi les litiges concernant les administrations publiques entre elles. Puisque les tâches à exécuter au niveau de la juridiction administrative sont généralement écrites, l’avocat en droit administratif n’est pas amené à plaidoyer. Ainsi, toutes ces interventions se feront par voie écrite. Sa présence sera obligatoire devant trois sortes de juridictions, à savoir le tribunal administratif, la cour d’appel administrative ainsi que le Conseil d’État. À titre indicatif, les principales institutions qui font appel aux services de cet avocat sont les départements, les communes, les régions et l’État.

Quid des honoraires de l’avocat en droit administratif ?

Avant d’entamer n’importe quelle procédure, l’avocat en droit administratif et son client discutent de ses rémunérations. Ses honoraires peuvent varier en fonction de l’affaire, c’est-à-dire selon la nature des tâches à effectuer. Pour certains, le prix à payer dépend d’un certain nombre de critères, dont la complexité de l’affaire, la situation financière du client, la rapidité de l’intervention et bien évidemment les frais engagés par l’avocat. Dans tous les cas, il ne faut pas choisir un avocat en droit administratif en se basant uniquement sur ses honoraires. Effectivement, d’autres facteurs, comme sa réputation, sa disponibilité et son expertise, sont à prendre en considération pour éviter de faire un mauvais choix.